Moissac, ville de Justes oubliée

Les Justes de Moissac

A l’occasion des rencontres de la fin Mai 2016 quatre nouveaux moissagais seront reconnus Justes parmi les nations.

Il s’agit de

Pierre Etienne et Alida Bourel ainsi que leur fils Henrie Elie et sa femme Renée Bourel

Il viendront s’ajouter à ces autres moissagais précédemment reconnus Justes

Manuel Darrac

darrac

Il était secrétaire de Mairie. Il a été l’artisan d’un véritable atelier de fabrication de fausses cartes pour les enfants de la maison.

Alice Pelous

m-me-pelous

Elle était l’assistante de Manuel Darrac à la mairie . Elle fabriquait avec lui de fausses cartes d’alimentation et d’identité pour les enfants de la maison.

Jean Gainard

gainard-13

Il était charbonnier à Moissac. Il a caché des enfants et donné son identité à certains responsables de la maison.

Henriette Ducom

Henriette Ducom Juste

Elle a donné son identité à Elisabeth Hirsch,  lui permettant ainsi de faire sortir de nombreux enfants des camps de Gurs et de Rivesaltes.

Une réflexion sur “Les Justes de Moissac

  1. Le , anays a dit:

    Merci du fond du coeur. Mon pere etait un des enfants de Moissac, merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :