Moissac, ville de Justes oubliée

Rencontres du 27 au 29 mai 2016

Après les rencontres que nous avions organisées en Avril 2013, l’association « Moissac, ville de Justes oubliée » a décidé de réitérer en organisant à Moissac du 27 au 29 Mai prochain  des rencontres autour des villes de Justes.

La salle du Hall de Paris contient 600 places.

La salle du Hall de Paris à Moissac lors des rencontres de 2013.

Reprenant et le principe et le programme de ce qui avait fait le succès des rencontres de 2013, tables rondes, conférences et expositions raconteront comment  des villes comme  Le Chambon sur Lignon,  Dieulefit et Moissac  ont  sauvé des centaines d’enfants juifs.

Comme  en 2013 ces rencontres ont reçues le soutien de François Hollande, Président de la République et de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. 

IMG_4599

F. Boulet et P. Cabanel historiens, J.C Simon, fils de Shatta et Bouli Simon

Annie-Claude Elkaim, vice présidente de l'association a organisé la manifestion et présenté le colloque

Annie-Claude Elkaim a organisé et présenté les rencontres de 2013

 

Programme des 27-28-29 mai 2016

Vendredi 27 mai

18h: Accueil des participants. Expo photos à l’espace Prosper Mérimée, sur l’Esplanade des Justes et à la Chapelle du Séminaire

Samedi 28 mai

9h: Hall de Paris. Accueil et Ouverture du colloque

9h20:Allocution des maires (Moissac, Le Chambon-sur-Lignon, Dieulefit)

9h50:Introduction du colloque: Bernard Delpal (LARHRA et Réseau Mémorha)

10h15: Première table ronde: Personnalités et institutions protestantes dans le sauvetage au Chambon et sur le Plateau.Gérard Bollon, Aziza Gril-Mariotte et Charles Finel. Modérateur : Sylvain Bissonnier (Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire, Réseau Mémorha)

11h40 : Olivier Vallade (responsable du Réseau) : présentation du Réseau Mémorha Rhône-Alpes/Auvergne et accueil du Mémorial du Chambon dans le Réseau.

12h: Déjeuner

14h : Deuxième table ronde : Le Pays de Dieulefit, miroir du sauvetage français.

Bernard Delpal, historien et directeur scientifique de la rencontre, Max Turteltaub et Sam Grynspan, deux témoins, modérateur : Pierre-Jérôme Biscarat (Maison d’Izieu et Réseau Mémorha)

15h15:  Pause

15h30 : Troisième table ronde : Moissac et sa région, du sauvetage des enfants à l’engagement résistant des jeunes et adultes juifs.

François Boulet et Catherine Lewertowsky, historiens – Jean Raphaël Hirsch et Jean-Claude Simon, témoins. Modérateur: Jean-Yves Laneurie (Asso Moissac Ville de Justes oubliée)

16h45 : Katy Hazan, historienne et Roger Fichtenberg, témoin : Le sauvetage des Juifs par les Juifs et leurs organisations

17h50 : Synthèse  : Cindy Banse (historienne, LARHRA et Réseau Mémorha)

18h30 : fin

20h Théâtre : Hall de Paris « Le petit chaperon uf » de Jean-Claude Grumberg, par la « Compagnie des Feux » – Lecture  par l’auteur : Jean-Claude Grumberg.

Dimanche 29 Mai

9h : Conférence de Beate et Serge Klarsfeld (Hall de Paris)

11h : Cérémonie de nomination des Justes (Esplanade des Justes parmi les Nations)

Buffet

Après-midi : Cinéma le Concorde

Sur Moissac : J’avais oublié – La maison de Moissac, par Nicolas Ribowski (52 mn, 2006)

Sur Dieulefit : Sam et Jacky, par J.-C. Riff (52 mn, 2013)

Sur Le Chambon : Le miracle du silence de Serge Korber

Publicités

Expo Esplanade des Justes

Venez re-découvrir l’exposition « Moissac ville de justes oubliée » sur l’Esplanade des Justes. Cette expo photos des enfants et des justes de Moissac, créée à l’occasion des rencontres d’avril, est ré-installée du 1er  au 18 juillet et du 12 août au 6 septembre 2013.

IMG_0725

Inauguration de l’esplanade des Justes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« J’ai de la chance »

Spectacle écrit et joué par Laurence Masliah, « J’ai de la chance » met en scène un seul personnage: Natasha. Elle reconstruit l’histoire de sa grand-mère réfugiée à Moissac, alors que celle-ci finit par l’oublier. Une pièce subtile sur le travail de mémoire plébiscitée par les nombreux spectateurs et enfants de Moissac.

Le discours de David Assouline

Retrouvez l’intégralité du discours de David Assouline, sénateur et conseiller de Paris.

Visite de la ville avec un enfant de Moissac

Albert Perelman, enfant de Moissac arrivé à la fin de la guerre, nous fait visiter les lieux emblématiques de la ville et raconte ses souvenirs.

Discours de Jean-Paul Nunzi, maire de Moissac

Discours de Jean-Paul Nunzi, maire de Moissac, au moment de l’inauguration de « L’eplanade des Justes parmi les Nations ». Il rappelle les noms des habitants de la ville qui ont joué un rôle de premier plan dans le sauvetage des centaine d’enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale.

La chorale de Castelsarrasin

La chorale de Castelsarrasin interprète « Le chant des partisans ».

La chorale de Toulouse

Au bout de l’Esplanade des Justes, la chorale chante du Beethoven.

Marcel Tenenbaum

Marcel Tenenbaum est arrivé à Moissac à la fin de la guerre. Il lui en reste quelques bribes de souvenir.

Navigation des articles